la bouquinerie de TAKA

Dépoussiérage de la culture et la littérature

02 février 2011

Thérapie Sebastien Fitzek

Cela se nomme un psychothriller et j'avoue ...que je ne suis pas emballée .En fait,c'est la premiére fois que j'ai cette impression,les chapitres de la fin avec le dénouement  devraient se trouver au début,cela serait nettement plus compréhensible  ou alors relire le livre avec le dénouement.Quoique ...non ...Je trouve que ca ne tient pas de bout ...même pas aligné d'ailleurs.

Au départ,le sujet : Josy,12 ans ,fille d'un grand psychiatre allemand a disparu dans un cabinet de médecin ,elle est atteinte d'une maladie qu'aucun médecin n'a pu diagnostiquer à ce jour.

4 ans plus tard,son pére ,n'a toujours pas fait son deuil et cherche toujours à savoir ce qu'est devenu sa fille;Il est un homme brisé,qui a arrété de travailler .Un jour,une femme ,Anna se présente chez lui,pour une consultation et elle lui raconte une étrange histoire qu'elle aurait écrite...L'héroine se nomme Charlotte,souffre d'une maladie inconnue et a disparu il y a 4 ans.

IL manque quelque chose à ce roman,une étincelle qui fait que vous le dévorez sans pouvoir vous arréter ,il se lit mais bon ,ce n'est pas ce que j'attends d'un thriller et quand à la résolution de l'enigme ,elle est un peu tirée par les cheveux ,je trouve .

006

Posté par lechaudrondetaka à 11:05 - thriller - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    D'où l'intéret de lire toujours le dernier chapitre en premier : si ça colle, on peut lire le reste, sinon, on range
    Bises

    Posté par Catherine, 02 février 2011 à 12:59
  • Catherine,Je ne vois pas l'intéret de lire la fin d'un thriller puisqu'on le lit pour le suspens ..D'autant plus,que les personnages apparaissent au fur et à mesure des pages ,bizarre ta façon de lire lol

    Posté par taka, 02 février 2011 à 16:31
  • Parce que c'est aux dernières pages que tu vois ci le roti est correctement ficelé et que la sauce elle prend
    Si la chute est baclé, le reste est à l'avenant, donc pas la peine de perdre du temps avec un machin qui ne vaut pas le détour

    Posté par Catherine, 10 février 2011 à 10:47

Poster un commentaire